Vous êtes ici : AccueilNon catégorisé

14
Sep
Le 21 on remet çà !

20170912 manifMERCREDI 21 SEPTEMBRE

Toutes et tous dans la rue, en grève et en manifestation !

Restons mobilisé-es ! Le 12 septembre près de 500.000 personnes sont descendues dans la rue et il y a eu des blocages dans plusieurs zones industrielles.

Dans un certain nombre d'entreprises, des salarié-es intérimaires ont fait grève. Soutenus et défendus par leurs collègues en CDI et les délégué-es CGT des entreprises utilisatrices, les intérimaires grévistes, sont toujours en mission.

Nos droits sont en danger et on ne baisse pas les bras !

Si la Loi Travail XXL est mise en place, ce sera fini pour nos indemnités de fin de mission (IFM) et l'indemnité compensatrice de congés payés.

 

Gouvernement et MEDEF veulent nous faire basculer dans un contrat ultraprécaire appelé "contrat de chantier".

Il faut donc se serrer les coudes et se battre contre la loi Travail XXL.

La CGT INTERIM appelle l'ensemble des salarié-es intérimaires, CDI-Intérimaires, CDI et CDD des sociétés d'intérim à se mobiliser !

Restez attentifs aux appels à manifestation lancés dans les entreprises et dans votre localité.

 

Jeudi 21 septembre, Tous en grève et manifestation
PARIS : 14 H- Place du 18 juin 1940 (Montparnasse)

12
Sep
Toutes et tous en grève !

07.08.10GREVESalarié-es intérimaires ! Avec la loi Travail XXL le danger est bien réel !

Avec le contrat de « chantier/opération », imposé par MACRON c’est la disparition des indemnités de fin de mission !
Le patronat l’a demandé, MACRON l’a fait !

Pour un grand nombre d’entre vous, le contrat d'intérim ne sera pas renouvelé en tant que tel et vous basculerez dans un nouveau contrat ultraprécaire appelé «CDI de chantier/d’opération», ce qui entraînera la disparition des indemnités de fin de mission et de congés payés, la disparition totale des droits sociaux de branche acquis dans l’intérim (activités Comité d'entreprise, droit à la formation professionnelle rémunérée, protection sociale en cas d'arrêt maladie/accident du travail,...).

 

Pôle emploi fera pression sur vous pour vous faire accepter ces «CDI de chantier/d’opération» sous peine de vous faire radier en cas de refus.

Vous serez obliger d’accepter tout et n’importe quoi, payés au SMIC et avec des conditions de travail et de déplacement encore plus pénibles et dangereuses !

Le « CDI de chantier/d’opération » c’est l’antichambre de l’esclavage !

Le droit de grève existe et les intérimaires peuvent l'exercer car il sont aussi protégés!

Si vous décidez de faire grève, informez les délégués CGT de l’entreprise dans laquelle vous êtes en mission ainsi que la CGT Intérim 01 55 82 89 80 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Indiquez clairement votre nom, prénom, adresse mail et téléphone, agence et entreprise où vous êtes en mission. Des délégués CGT Intérim prendront contact avec vous.
Doublez cette information en avisant par courrier, fax ou mail l’inspection du travail à laquelle l’agence d’intérim est rattachée (ses coordonnées sont obligatoirement inscrites sur le panneau d'affichage de l'agence). Conservez une copie de votre courrier.

12
Sep
Fête de l'Huma 2017

Pour la sixième année consécutive, la CGT INTERIM sera présente à la fête de l’Humanité le 15, 16 et 17 septembre 2017 et vous invite sur son stand du FORUM SOCIAL, avenue Georges SEGUY.
Avec la CGT Spectacle, nous organisons
Samedi 16 septembre à 15 h, le débat :
PROTECTION SOCIALE POUR TOUS ?

Les salarié-es intérimaires et permanents des sociétés d’intérim qui comptent profiter de cette Fête de l’Humanité 2017, sont invités à y assister nombreux et à intervenir dans les débats.

En outre, la CGT INTERIM tiendra son stand festif, avenue Henri MALBERG.
Expo, débat et musique seront au rendez-vous sous le signe de la bonne humeur, la fraternité et la combativité, le tout arrosé de bon rhum cubain au son de la bonne musique (samedi avec le groupe LaMiFa et la fanfarre La grâce de l'hippopotame).

2017 fete huma

5
Sep
CONTRE LA LOI XXL

Le 12 septembre, tous dans la rue !

00megaphoneUtilisons la grève pour faire plier gouvernement et Medef !

Le gouvernement veut nous imposer une réforme du Code du travail, c’est une véritable déclaration de guerre.

Les salarié-es intérimaires vont subir la fin du contrat d'intérim pour basculer dans un «CDI d’opération-de chantier», qui entraînera la disparition des indemnités de fin de mission et de congés payés, la disparition totale des droits sociaux de branche acquis (activités Comité d'entreprise, droit à la formation professionnelle rémunérée, protection sociale en cas d'arrêt maladie/accident du travail,...) et l'obligation d'accepter tout et n’importe quoi, payés au SMIC et avec des conditions de travail et de déplacement encore plus pénibles et dangereuses !

Les salarié-es permanent-es des sociétés d'intérim seront également impactées par ces mesures qui les exposeront plus facilement au licenciement.

Seule une généralisation de nos luttes jusqu’à une mobilisation de l’ensemble des travailleurs pour nos intérets collectifs peut nous donner la force de l’arreter.

 

Appel à la grève

 

 

18
Aoû
ATTENTATS DE BARCELONE

                                                    drapeau catalan deuil drapeau republicain deuil      

                                        COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Suite aux attentats commis en Catalogne, à BARCELONE et dans la cité balnéaire de CAMBRILS (Tarragone), la CGT Intérim condamne avec détermination ces actes terroristes.

Notre organisation tient à exprimer toute sa solidarité envers les victimes et leurs familles, au peuple catalan, aux autres peuples d’Espagne et aux organisations syndicales de Catalogne.

Ces actes barbares sont des attaques contre les peuples et les travailleurs.

Le terrorisme aveugle se nourrit du désespoir et de l'ignorance. Cela ne doit pas nous faire oublier que la politique menée par les Etats-Unis, les grandes puissances de l’UE et Israël pour déstabiliser des pays comme l'Irak, la Lybie et la Syrie, créant le chaos dans cette région pétrolifère, a fait le lit des groupes terroristes comme DAESH.

Dans ces moments terribles, les seules réponses face au terrorisme djihadiste c’est notre attachement inconditionnel pour la liberté, la démocratie, l'égalité, la fraternité et la solidarité et redoubler d’efforts dans notre combat pour la justice sociale afin de faire reculer les guerres, le fondamentalisme, l’obscurantisme et le fascisme.

15
Aoû
Accident de trajet ? vous avez des droits

Vous êtes intérimaire et vous avez été victime d’un accident de trajet ?

Sachez-le, vous avez des droits !

Les accidents du travail et les accidents de trajet représentent le risque principal chez les salariés intérimaires.

Si vous avez eu un accident sur le chemin du travail ou au retour de celui-ci, vous pouvez bénéficier des indemnités prévues pour les accidents de trajet. Dans certains cas, le régime prévoyance des salariés intérimaires peut vous attribuer une indemnisation complémentaire à celle de la Sécurité sociale.

Téléchargez la notice ci-dessous, vous trouverez les conditions et les démarches à effectuer.

 

 notice interimaires AG2R image

 

12
Aoû
Soutenons le Venezuela contre les menaces d'intervention USA !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA CGT INTÉRIM

Montreuil, le 12 août 2017
yankee go home venezuelaSOLIDARITÉ AVEC LA RÉPUBLIQUE BOLIVARIENNE DU VENEZUELA !

NON À L’INTERVENTION ÉTRANGÈRE !

La violence subie par le peuple vénézuélien durant ces derniers mois et les tentatives des Etats-Unis et de l’Union européenne pour tenter de renverser par la force un gouvernement populaire et démocratique, mettent en danger les politiques sociales mises en place par la Révolution bolivarienne, au Venezuela et en Amérique latine, pour faire reculer la pauvreté, le chômage et la précarité.

Soutenue par les Etats-Unis, l’Espagne, l’Union européenne, et les grands médias nationaux et étrangers, la soit disant « opposition démocratique et pacifique » vénézuélienne, mène une campagne violente et raciste qui cherche à déstabiliser et à renverser par des actions terroristes et une intervention militaire étrangère, un gouvernement élu démocratiquement.

L’offensive pour empecher la tenue des élections à l’Assemblée Constituante du 30 juillet dernier et l’attaque contre une base de l’armée bolivarienne constituent des preuves supplémentaires.

Alors que le peuple vénézuélien, libre et souverain, a voté massivement pour élire ses représentants en dépit des attaques terroristes, les récentes menaces de l’Union européenne de mettre en œuvre des sanctions économiques et la toute dernière menace des Etats-Unis d’intervenir militairement contre la République bolivarienne du Venezuela, constituent une agression impérialiste inacceptable.

Ces derniers jours, l’offensive lancée par l’opposition est montée d’un cran.
Des bandes fascistes armées ont attaqué avec une violence inouie les travailleurs de plusieurs entreprises nationalisées. Les attaques de ces groupes terroristes ont pu etre repoussés par les travailleurs, les syndicalistes et la Garde nationale bolivarienne.
Les bandes fascistes vénézuéliennes qui sèment la terreur dans certains quartiers et villes du Venezuela présagent déjà du danger qu’encourt la Révolution bolivarienne si jamais cette « opposition » prenait le pouvoir. Ce serait la fin des conquetes sociales et l’instauration du fascisme.

Dans ces moments terribles où l’opposition fasciste cherche à provoquer une intervention militaire et à détruire une expérience gouvernementale progressiste issue de grandes mobilisations populaires, les syndicalistes nous avons la responsabilité d’exprimer notre solidarité avec la Révolution bolivarienne du Venezuela et son gouvernement.

La CGT Intérim, fidèle à ses traditions internationalistes et ses valeurs de Progrès social et de solidarité avec les travailleurs du monde entier, condamne avec la plus grande fermeté l'agression politique et internationale dont est victime le Venezuela et manifeste son soutien inconditionnel à la Révolution bolivarienne et à son gouvernement.

13
Juil
Le CDI-Intérimaire ?

MÉFIEZ-VOUS !!

Sur cette vidéo, on vous explique pourquoi vous devez absolument vous méfier si on vous propose un CDI-Intérimaire.

Si l'agence d'intérim pour laquelle vous travaillez vous encourage à signer ce type de contrat, faites très attention ! Au final, une plus grande précarité vous attend !

Alors pour évitez de vous trouver dans une telle situation, prenez le temps de lire cette vidéo et n'hésitez pas à la faire circuler auprès de vos collègues.

 

11
Juil
La Mèche 35 circule déjà !

lm35Le dernier numéro de notre journal La Mèche vient tout juste de paraître.

Il est consacré aux actions en cours dans l'intérim et aux graves dangers que nous réserve le projet de loi Travail XXL.

N'hésitez pas à nous écrire si vous souhaitez recevoir une version papier.

 

Bonne lecture !

 

 

28
Jui
Accident mortel d'un cordiste intérimaire

ATcordiste Après l'accident mortel d'un intérimaire cordiste sur la base de Kourou en Guyane en juillet 2016, et de nombreux accidents graves, nous devons déplorer un nouvel accident mortel dans ce métier à haut risque. 

Le 21 juin, un ouvrier intérimaire cordiste de 21 ans est décédé après avoir été enseveli dans un silo de la distillerie Cristanol à Bazancourt, dans la Marne. Sous contrat d’intérim chez PROMAN, il était employé par la société ETH basée dans le Pas-de-Calais. Il était originaire des Côtes-d’Armor.

L’accident s’est produit alors qu’il s’efforçait de casser des plaques de grains qui s’agglutinaient, pour leur permettre de s’écouler hors du silo. Le salarié était le premier d’une équipe de cinq cordistes à poser le pied sur 370 tonnes de drèche, des résidus de brassage de céréales généralement utilisés pour l’alimentation animale. Selon les protocoles en vigueur, les intervenants descendent en rappel un par un, et restent maintenus par une corde.

Pour une raison que l’enquête devra déterminer, le technicien s’est retrouvé désencordé. Il a été aspiré par les grains. Son collègue qui suivait a tenté de le retenir, en s’accrochant à lui, mais la masse l’a également aspiré bien qu’il soit resté encordé. Il allait disparaître à son tour quand les autres personnes sont intervenues pour le secourir. Il a pu être remonté sain et sauf, à la différence de la victime. Son corps n’a été retrouvé qu’en fin d’après-midi, après la vidange du silo haut d’environ 25 à 30 mètres. Les pompiers n’ont pu faire autrement. Il était trop dangereux pour eux de s’aventurer dans la masse de drèche, comparable à des sables mouvants.
Deux enquêtes ont été ouvertes, l’une par la gendarmerie, l’autre par l’inspection du travail. Les premières auditions ont commencé dès mercredi. Une cellule psychologique a été mise en place auprès des collègues de la victime et du personnel de Cristanol.

Les salariés intérimaires cordistes continuent à payer de leur vie. Organisés dans la CGT Intérim, les cordistes intérimaires font pression pour que le ministère du travail se penche sérieusement sur l'amélioration des conditions de travail dans cette profession.

Suivez-nous...

drapeaux cgt 01drapeaux cgt 02drapeaux cgt 03drapeaux cgt 04drapeaux cgt 05drapeaux cgt 06drapeaux cgt 07drapeaux cgt 08drapeaux cgt 09

A touts le 11 m

lm special 8

ELECTIONS PROFESSIONNELLES

elections manpower 2017

 

lasociale

Interimaires Sante SIACI SAINT HONORE

 

special rungis

Publications

MZC 1

cgt nddl

SOLIDARITÉ VENEZUELA

venezuela face large

Real time web analytics, Heat map tracking

Total: 149